Non à la « plastisphère »!

Un petit point en rapport avec le recyclage et la récupération des bouteilles plastique. Notre matériau de base : le plastique, alors bien que nous ne soyons pas de ‘purs’ écolos, nous avons intégré certains réflexes dans notre mode de vie : recyclage des déchets, attention à l’eau que nous utilisons…et nous sommes conscients qu’il faut faire attention à notre empreinte écologique sur bien des aspects. Bien évidemment, nous mettons le plastique de côté pour ne pas le mélanger avec les autres déchets. De plus, le fait de récupérer des bouteilles plastique dans la construction de la barque nous permet de montrer qu’il est tout à fait possible de récupérer des déchets non biodégradables pour les réutiliser à des fins utiles. Mais pourquoi faire attention au plastique ?

  • Une bouteille en plastique met plusieurs siècles à se dégrader et ce temps est encore plus long lorsque celle-ci n’est pas à la lumière ! Fabriquées avec du pétrole, du gaz naturel, pour rappel ressources non renouvelables, et du polyéthylène téréphtalate ou pour les intimes : le PET. Le problème = majorité des bouteilles non recyclée et les cadavres laissés pour compte à de nombreux endroits, notamment dans de étendues d’eau telles que les affluents de fleuves, les océans…
  • Pour vous donner une petite idée de ce que peut représenter toute la surface d’une bouteille plastique réutilisée, 1 tonne de plastique recyclé permet d’économiser environ une tonne de pétrole (ce qui nous vous le rappelons est plutôt non négligeable).
  • Paradoxe pour les pays riches qui ont un bon accès à l’eau du robinet mais qui représentent 85% de la consommation d’eau embouteillée mondiale.
  • Quelques données concrètes : 1 bouteille recyclée = 7 cartes à puce et 70 bouteilles recyclées = une couette deux personnes !
  • Pour resituer à une échelle plus macro le non-recyclage du plastique, d’après une étude Environmental Science and Technology, le plastique est un des déchets marins en plus grande proportion (environ 75%). Le plastique deviendrait-il un nouvel habitat pour les microbes et les bactéries sur la surface océane ? Etant donné la longueur de la période de dégradation de ces entités, un nouvel écosystème appelé la ‘plastisphère’ ou ‘continent plastique’ se développe. Un néologisme qui fait suite à de nombreuses réflexions et études de scientifiques.
  • Pour vous donner une idée concrète de notre rapport aux bouteilles plastique, voici quelques informations et quelques chiffres. La France est un des plus gros producteurs mondiaux de bouteilles d’eau , un des plus gros exportateurs et les citoyens  français boivent plus de 150L d’eau par an, ce qui équivaut à une moyenne de 10 milliards de bouteilles par an, ce qui n’est même pas comparable avec la consommation américaine cependant.
  • Il existe de nombreuses polémiques autour des grandes multinationales d’eau en bouteilles (sur lesquelles nous reviendrons à plusieurs reprises). Le cas Cristalline (du groupe Neptune) qui émet des pressions par rapport à l’eau du robinet qui comporterait des substances nocives alors qu’il s’agit de l’un des ‘produits’ les plus surveillés par les agences sanitaires, est un exemple frappant. Sans rentrer dans le débat, cela nous offre une ouverture de réflexion quant à la commercialisation de l’eau en bouteilles, des conséquences sur notre environnement et de la présence du plastique ainsi que de notre consommation de bouteilles plastique quotidienne.

Par la présente, nous espérons vous intéresser au recyclage du plastique (par le biais des bouteilles), à la revalorisation des déchets ‘communs’. Il est possible de donner une deuxième vie aux objets nous paraissant sans vie!

FacebookTwitterGoogle+WordPress

5 thoughts on “Non à la « plastisphère »!

  1. Pingback: Nouveau concept : l’économie circulaire | mon bateau recycle

  2. Pingback: Halte aux macros-déchets! | mon bateau recycle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *