4 – Les Côtés en bouteilles plastique

Les côtés fixés!

Les côtés fixés ! Nous y voyons plus clair!

Voilà la structure en bois, enfin terminée, qui va permettre d’accueillir le hamburger  et les côtés.

Pour faire les côtés de notre cher bateau en bouteilles plastique, rien de très compliqué…

En effet, il vous suffit de faire des boudins (pour revoir comment faire un boudin, nous vous proposons ce lien)!

Chaque côté du bateau recevra 7 boudins dont 3 seront composés de 7 bouteilles et 4 composés de 6 bouteilles.

Nous aurons donc en tout 14 boudins:

  • 6 boudins de 7 bouteilles plastique
  • 8 boudins de 6 bouteilles plastique

Pourquoi certains boudins sont-ils plus petits que d’autres?

Nous avons fabriqué des boudins de 7 bouteilles afin d’y attacher l’avant du bateau qui nécessitera notre ingéniosité ainsi que d’autres bouteilles.

Les boudins de 6 bouteilles sont destinés aux sommets des côtés et ne nécessitent pas d’être agrandis pour le moment.

Quelques images vous y feront voir plus clair :

fixation bouteilles plastique

Fixation des boudins en bouteilles plastique sur les côtés

Comment  fixer ces fameux boudins en bouteilles plastique?

Pour les fixer, c’est simple. Nous utilisons du fil de pêche que nous insérons au travers de la structure en bois et des bouteilles.

Pour chaque boudin, nous faisons 9 nœuds, ce qui correspond aux 9 planches formant la structure.

N’oubliez pas de serrer fort pour que les boudins en bouteilles plastique ne s’échappent pas par la suite. Ce qui compliquerait les aventures futures!

Nous n’avons pas fixé les 3 premières couches de boudins car celles-ci sont déjà coincées entre le hamburger et la structure en bois et sont donc immobiles!

De nombreux nœuds existent pour bien serrer deux fils entrent eux.

Vue extérieure des côtés (en rouge: le fil de pêche)

Vue extérieure des côtés
(le fil de pêche transparent a été mis en lumière en rouge!)

Pour exemple:

https://www.youtube.com/watch?v=O0nN3L8O-n8

Nous avons préféré ceux-ci :

Le type de noeud que nous avons utilisé. http://www.rouesartisanales.com/article-568185.html

Le type de nœud qui nous a beaucoup servi
http://www.rouesartisanales.com/article-568185.html

 

Bonne construction!

Dernière progression : le ‘Hamburger’!

Chers lecteurs,

Nous devons vous faire part de toute l’avancée du Masked Hallebeud car OUI nous avons changé sa constitution.

En effet, le plancher est constitué de trois couches auxquelles nous avons rajouté des planches en bois issues de la palissade donnée gracieusement par Virginie! Cette partie est appelée le ‘Hamburger’.

Une première couche (le ‘pain’) de 11 boudins, fixés à l’aide de fil de pêche, à laquelle nous avons apposé du scotch double-face pour fixer les planches.

Le steak composé de bouteilles Cristalline de 2L que nous avons attachées aux planches avec le même fil.

Enfin, la troisième couche que nous avons apposé et figé toujours de la même manière. Cette partie de la construction nous a donné du fil à retordre et nous a permis d’y réfléchir durant quelques jours.

Nous sommes actuellement en train de réfléchir et de construire une structure telle une coque englobant toute la structure du plancher qui intégrera l’avant, l’arrière ainsi que les bords droit et gauche auxquels seront fixés les dérives latérales à la sauce Hollandaise.

Une des dérives latérales d'un bateau hollandais!

Une des dérives latérales d’un bateau hollandais

Nous continuons donc les Boudins car cela nous paraît plus simple pour continuer la structure qui nous portera vers de nouveaux horizons nautiques!!

A l'assaut des boudins grâce à notre précieux allié!

A l’assaut des boudins grâce à notre précieux allié!

Un petit coup d’accélérateur et le Masked Hallebeud prendra bientôt vie! D’ici l’arrivée des beaux jours et des abeilles, vous pourrez observer notre bateau voguer sur les flots!

Point construction!

Oyé, oyé chers lecteurs ! Comme nous voulons être transparents avec vous, nous souhaitons vous faire part de l’avancée de la construction  du Masked Hallebeud. Après vous avoir fait part des plans du plancher, nous avons une grande nouvelle : l’agencement de celui-ci a changé ! Nous allons vous l’exposer mais il faut aussi vous faire une mise au point de là où nous en sommes.

Nous avons découpé les planches en bois de la longueur des boudins!

Nous avons découpé les planches en bois de la longueur des boudins!

 

 

Pour le moment, nous avons construit 22 boudins, c’est-à-dire deux étages du plancher. Si vous ne vous rappelez déjà plus de ce qu’est un boudin, voici un petit rappel. Comme vous allez le comprendre en continuant votre lecture, nous avons collecté 18 planches en bois que nous avons découpé dans leur longueur à 98cm chacune. Ce qui correspond à la largeur d’une couche de boudin.

 

 

 

De prime abord, nous voulions réaliser 3 niveaux de boudin’s, comme vous avez pu le voir, que nous pensions

Et zbim, petit coup de scie!

Et zbim, petit coup de scie!

serrer entre eux avec des lacets/arceaux de plastique. Par la suite, nous avions pensé à les fixer avec du mastic et du fil pour le solidifier.

Comme nous avons pu vous le préciser, nos plans n’étaient pas définitifs car nous n’avions pas d’idées très précises des matériaux. Les plans sont donc créés au fur et à mesure de notre organisation et de nos idées. Nous avons totalement métamorphosé la structure du plancher en la déstructurant. En effet, les 3 couches de boudins nous ont paru trop peu fiables pour naviguer seulement sur elles. Nous avons décidé de rajouter des planches en bois apposées perpendiculairement aux boudins afin de naviguer sur un plancher plus solide.

A partir de ce moment précis de la mise en place du plancher, nous allons superposer une flopée de bouteilles type Cristalline de 2L et Oasis 2L aux planches de bois. Nous avons décidé de ne pas les emboîter comme les boudins que nous avons construits précédemment car nous n’en voyons pas l’intérêt pour cette partie. De plus, nous voulons garder les bouteilles entières, c’est-à-dire non coupées. Les bouteilles seront donc disposées sur les planches en bois et maintenues avec mastic et fils. Enfin, nous couvrirons ces bidons par des planches. Par-dessus nous allons déposer tout en douceur les 11 boudins restants.

Il va nous falloir quelques jours pour monter à bien ce plancher remasterisé en imbriquant matériaux, bouteilles et planches.

 

Un concours de circonstances nous a permis d’avoir cette idée plus précise et concrète du plancher. En effet, notre amie Virginie nous avait fourni une palissade en bois que nous avons détruit pour récupérer les 18 planches. Merci le Hibou!!

Des matériaux en plus utilisés pour le plancher!

Des matériaux en plus utilisés pour le plancher!

 

Nous sommes en train de réfléchir à sa forme finale, à savoir une coque que nous vous montrerons dans un prochain article mais qui pourrait bien se rapprocher du Ranger. Cette coque nous assurera une flottaison bien meilleure que prévue.

Au fil des idées, voilà la première couche du 'hamburger' qui va permettre de construire le plancher!

Au fil des idées, voilà la première couche du ‘hamburger’ qui va permettre de construire le plancher!

Comment gonfler une bouteille plastique

Comment gonfler une bouteille plastique?

Toutes les techniques sont possibles pour gonfler certains objets! Place à l'imagination

Toutes les techniques sont possibles pour gonfler certains objets! Place à l’imagination

Voilà une question qui pourrait nous être utile dans la construction de notre bateau en bouteilles plastique. En effet, avoir des bouteilles plastique gonflées à bloc nous apporterait une plus grande flottabilité.

Pourtant, selon les plans que nous avons créés, nous n’aurons pas besoin d’un tel procédé.

Cependant, il nous a semblé intéressant de partager avec vous les quelques moyens de gonfler une bouteille plastique. Peut-être ces procédés pourront vous être utiles dans la construction de votre propre bateau en bouteilles plastique.

Voici les deux techniques trouvées :

  •  La première est proposée, via le tutoriel de Plastiketic, jeune entreprise réalisant du mobilier en bouteilles plastique recyclées. On vous invite à découvrir leurs créations 

Elle consiste à insérer de l’air à l’aide d’un gonfleur (et un aiguille) dans une bouteille plastique préalablement fermée avec un bouchon de vin.

Cliquez ici pour voir le tuto

 

  • La deuxième technique pour gonfler une bouteille plastique a été vue dans une vidéo explicative sur la construction du Plastiki, ce catamaran fait en partie de bouteilles plastique et en matière recyclable.

Le chef de projet a donc opté, pour gonfler au maximum les bouteilles plastique et augmenter leur flottabilité d’utiliser…. de la neige carbonique.

Effectivement, on voit les constructeurs remplir les bouteilles avec des petits carrés blancs. Il s’agit en fait de carboglace, soit du CO2 solide.

Cliquez ici pour voir la vidéo

Aujourd’hui, nous ne pensons pas gonfler les bouteilles plastique avec ces techniques.

Nous sommes encore en phase d’expérimentation concernant les boudins (encastrage de bouteilles les unes sur les autres dans le sens de la hauteur, pour former un boudin) que nous allons créer. Si nous ne fermons pas les boudins avec les bouchons, nous pourrions ainsi les gonfler soit par la première technique, soit par la deuxième.

Il nous faut essayer cette solution et comparer avec un boudin construit avec des bouteilles fermées pour voir la différence.

Nous allons vous présenter bientôt comment ont été crées ces boudins et leurs principales différences.

 

Etat des lieux hivernal de la construction!

 

 

Les mesures de la longueur/largeur de notre supertanker en plastique

Les mesures de la longueur/largeur de notre supertanker en plastique

Chers lecteurs, après de nombreux articles ayant pour thématique le développement durable, les innovations et avancées en matière d’écologie et d’environnement, nous tenons à vous montrer l’avancement du Masked Hallebeud car nous essayons de respecter notre objectif principal qui est de mettre au monde notre bateau en Janvier.

Pour le moment, nous avons commencé le travail de manutention, à savoir le décollage et la récupération des étiquettes. Nous les mettons toutes de côté car nous avons de multiples idées pour les réutiliser. Notre volonté étant de sensibiliser un peu plus chaque jour au recyclage et à la récupération des matériaux, rapidement considéré comme des déchets, cette étape est donc, à notre humble avis, tout à fait en accord et en cohérence avec le projet de notre bateau en bouteilles plastique.

 

 

 

Rassemblement et aplatissement des étiquettes

Rassemblement et aplatissement des étiquettes

 

Dans un premier temps, nous souhaiterions utiliser chaque étiquette comme matériau principal de la voile. Nous devons d’abord voir comment les insérer à la toile de tente (meilleure alternative, selon nous, à la texture d’une voile classique).

Pourquoi pas les utiliser pour serrer les ‘boudins’ de bouteilles (si vous avez du mal à imaginer de quoi nous vous parlons exactement, vous aurez la chance de voir les photos du début de la structure dans un prochain article!) à l’aide d’agrafes ou encore d’une colle pour le plastique qui ne pollue évidemment pas et ainsi pouvoir gérer au mieux la structure de base de notre drakkar?

 

 

A

Le résultat après de longs moments de décollage et de suppression de la colle qui maintenait les étiquettes aux bouteilles

Comme vous pouvez l’observer sur les différentes photos, nous conservons absolument tout car nous sommes persuadés que tous ces éléments aurons une fonction dans la suite des événements. Par ailleurs, nous vous montrerons à l’aide de photos et de dessins toutes les utilités que nous avons pu trouver!

D’ici moins d’un mois, nous allons publier en avant première une partie des plans (qui évoluent avec nos idées et au fil de la construction) ainsi que le plancher qui est en train de voir le jour. En effet, nous avons assemblé un tiers de la partie qui va supporter notre poids! Nous sommes de plus en plus motivés par cette expérience au fur et à mesure de la construction, en espérant que nous vous transmettons cette envie!

News sur l’avancement du bateau

Petite illustration d'une partie des bouteilles plastique empilées dans ma chambre!

Petite illustration d’une partie des bouteilles plastique empilées dans ma chambre!

Bonjour à toutes et à tous,

Il est temps de faire un point sur l’avancement de notre cher bateau en bouteilles plastique!

Après avoir collectionné pendant de longs mois les bouteilles plastiques (voir le tableau récapitulatif), nous avons réfléchi à ce qu’il nous manquait pour construire ce bateau et nous avons constaté que des plans nous manquaient, ainsi que des matériaux adaptés à l’assemblage du bateau et d’autres données comme le calcul de la poussée d’Archimède.

L’optimisme nous permet de ne pas nous décourager face à la complexité non prévue de cette aventure!

Voici quelques points permettant de comprendre notre avancée depuis quelques mois:

  • Les différents matériaux achetés

N’étant pas encore sûrs des étapes de la construction du bateau, nous avons décidé d’acheter certains matériaux afin de les tester. Nous avons acheté pour le moment une colle imperméable (type mastic), du gros scotch imperméable, de la corde et du fil de fer.

 

Matériaux achetés pour tester différentes manières de fixer le bateau

Matériaux achetés pour tester différentes manières de fixer le bateau

A ce jour, nous avons seulement testé le scotch et la colle. Les deux s’avèrent être assez efficaces. Nous reviendrons sur les matériaux plus tard, lorsque nous commencerons la construction.

La ficelle et la corde vont, à priori, être exploitées afin de relier les différentes bouteilles entre elles et ainsi  de les maintenir comme un radeau pour la base ou le plancher. C’est à voir…

  • Pourquoi ces matériaux?

Pour l’instant, nous sommes dans une phase exploratoire, à tester différents matériaux. Il se peut que la combinaison de ceux-ci soit performante pour solidifier certaines parties de notre bateau en bouteilles plastique. Ces différents matériaux n’ont pas les mêmes effets, collent plus ou moins bien les bouteilles plastique entre elles et ne permettent pas tous de créer des courbes indispensables à la forme de notre bateau (qui aura l’avant d’un bateau Viking)

  • La poussée d’Archimède, qu’est ce que c’est?

La poussée d’Archimède, c’est ce qui nous permettra de savoir si notre bateau flottera ou non. On peut grâce à elle, mesurer la flottabilité de notre embarcation. Nous venons de la calculer grossièrement pour notre bateau et elle devrait donc flotter!! Bonne nouvelle! Vous pouvez consulter notre article sur la poussée d’Archimède pour plus de détails.

  • Les plans et les débuts de construction
Et ouais mon gars! Fais gaffe!

Et ouais mon gars! Fais gaffe!

Les mesures de la longueur/largeur de notre supertanker en plastique

Les mesures de la longueur/largeur de notre supertanker en plastique

 

 

 

Pour les plans, on avance à petit pas toujours. Nous vous les communiquerons quand ils seront complètement finis. On ne veut pas vous montrer des plans qui ne ressemble à rien et que vous ne comprendriez pas forcément :). Du coup, on a commencé à calculer la longueur, la largeur et la hauteur du bateau. Nous allons nous concentrer sur le nez (l’avant) plus tard, après avoir conçu la partie rectangulaire (celle ou nous serons assis), car plus  complexe à créer et à fabriquer de par sa forme différant des autres parties.

Pour le moment, nous pensons encastrer les bouteilles les unes dans les autres de telle sorte que nous aurons de longs boudins en longueur.

Nous avons essayé sur 3 bouteilles et ça a l’air de fonctionner, il nous faut maintenant l’essayer sur une longueur entière et tenter de mettre le boudin dans l’eau pour vérifier son imperméabilité.

  • Et bien sur, la création de notre magnifique compte Twitter (vous pouvez le voir également sur votre droite)

Notre objectif final est toujours de mettre à l’eau le Masked Hallebeud en Janvier!

Mesure de la largeur et exemple de boudin sur la gauche!

Mesure de la largeur et exemple de boudin sur la gauche!

Explication de Jamy : la poussée d’Archimède

Archimède, le grand scientifique de l'Antiquité

Archimède, le grand scientifique de l’Antiquité

Avant les plans, petits impatients, nous allons vous faire partager tout ce qui nous permet de constituer les plans et de ne pas couler au fin fond de la Marne. Aujourd’hui, la poussée d’Archimède. Pour situer, Archimède qui n’est pas seulement celui qui a découvert le chiffre Pi (3.14 pour rappel!), a aussi mis au point, selon la légende, des miroirs de taille conséquente pour brûler les bâtiments ennemis à l’aide de la réflexion des rayons solaires, ingénieux! Entre autre cette découverte cruciale, Archimède a compris pourquoi les corps ou fluides flottent dans l’eau. Cette poussée, dénommée après le mathématicien-physicien, est une force dirigée vers le haut sur un objet plongé dans ce fluide, à savoir un liquide ou un gaz. Si la poussée est supérieure ou égale au poids de l’objet alors celui-ci flotte! Tout corps plongé dans l’eau reçoit, de bas en haut, une poussée égale au volume d’eau en dm3 donc en kg.

Voici les clés pour calculer chez vous la masse volumique :

 ρ = m / v

p=Masse volumique (en kg/m3)

m= Masse, qui doit être mesurée en grammes (g)

v= Volume immergé du corps en millilitres (ml) pour les liquides et en centimètres cubes (cm3) pour les solides

Nous ne nous sommes pas servis de cette formule car elle était difficile à appliquer aux bouteilles plastique. Après avoir pensé à la meilleure manière de connaître le nombre de bouteilles pour supporter notre poids (à savoir environ 130kg) nous nous sommes servis du volume d’une bouteille d’1.5L et nous l’avons multiplié par le nombre de bouteilles constituant le plancher. Parallèlement,  nous avons voulu tester empiriquement la poussée de notre cher ami Archimède en remplissant petit à petit une bouteille Vittel et une bouteille Cristalline. Étonnamment, nous nous sommes rendus compte que la flottabilité des bouteilles était impressionnante et que même très remplies, elles ne s’enfonçaient que peu dans l’eau.

Pour ceux qui ont du mal à comprendre concrètement, voici une petite vidéo pour vous permettre de comprendre cette théorie qui est bien utile et qui peut servir à tout moment!

 

Actualisation du tableau récapitulatif

Voici une petite actualisation du premier tableau réalisé il y a maintenant un mois, ayant pour but de recenser nos bouteilles plastique collectées.

Nous avons donc pour le moment 712 bouteilles plastique, ce qui est plutôt pas mal. Cependant, il nous faut avoir un nombre important de bouteilles de la même marque ou ayant la même forme afin d’avoir un bateau homogène. Etant donné que le fait de faire un bateau en bouteilles plastique seulement avec une marque de bouteilles nous prendrait trop de temps au niveau de la collecte, nous avons décidé de regrouper les bouteilles selon leur forme, hauteur et largeur. Cela afin de créer des groupes de bouteilles plus ou moins similaires qui constitueraient différentes parties du bateau.

Tableau récapitulatif des bouteilles plastique collectées

Tableau récapitulatif des bouteilles plastique collectées

Vous retrouverez dans ces photos des bouteilles avec des formes plutôt similaires.

Ces regroupements vont nous permettre d’associer certaines bouteilles entre elles afin de créer par exemple le plancher ou les côtés de notre cher bateau en bouteilles plastique. Pour le plancher il serait préférable d’avoir des bouteilles semblables de par leurs hauteurs ou largeurs mais également de par leurs formes.

Volcania, Chambon, Cristalline, Eau de source Leader Price = 162 bouteilles plastique

Volcania, Chambon, Cristalline, Eau de source Leader Price = 162 bouteilles plastique

 

Vittel, Courtmayer,Eau de source Auchan,Nestlé Water, Evian = 193 bouteilles plastique

Vittel, Courtmayer,Eau de source Auchan,Nestlé Water, Evian = 193 bouteilles plastique

Monoprix, Auchan, Hepar = 43 bouteilles plastique

Monoprix, Auchan, Hepar = 43 bouteilles plastique

 

Coca-Cola, Oasis, Sangria Don Simon, Vichy, Schweppes, Sunny Delight = 182 à 230 bouteilles plastique

Coca-Cola, Oasis, Sangria Don Simon, Vichy, Schweppes, Sunny Delight = 182 à 230 bouteilles plastique

Nous avons également une grande quantité de bouteilles différentes, comme vous pouvez l’observer à travers cette photo. Il va donc falloir prendre en compte cette différence afin de les incorporer dans le bateau sans pour autant le rendre bancal!

Nos prochaines étapes:

  • Regarder les différents matériaux pouvant être utilisés pour construire le bateau
  • Faire des simulations/maquettes pour évaluer la taille du bateau et le nombre de bouteilles nécessaire aux nombreuses parties
  • Faire des tentatives de construction du plancher
  • Pourquoi pas essayer un logiciel de création de bateau

Il est temps de passer aux choses sérieuses!!

 

 

Inventaire des bouteilles plastiques

L’inventaire de nos bouteilles plastiques a pour but de nous donner une idée de l’avancement de la collecte. Celui-ci nous est également utile afin de commencer à réfléchir aux plans du bateau suivant les résultats obtenus.

Après 2 mois de collecte, nous avons aujourd’hui 400 bouteilles plastique. Ces 400 bouteilles proviennent d’une dizaine de personnes de notre entourage et nous recensons 20 types de bouteilles différentes. On retrouve principalement des bouteilles d’eau plate, mais aussi des sodas, de l’eau gazeuse et des jus de fruits.

Parmi ces 400 bouteilles, certaines sortent du lot au niveau quantitatif. Les bouteilles les plus représentées sont :

  • Vittel 1,5L: 136 bouteilles
  • Eau Leader Price 1,5L: 45 bouteilles
  • Contrex 1,5L: 40 bouteilles
  • Cristaline 1,5L: 31 bouteilles

Nous les avons aussi répertoriées par type de contenu et par forme de bouteille pour pouvoir ensuite réfléchir à  la mise en commun des diverses bouteilles (lesquelles seront le mieux ensemble, l’agencement du planche…).

On retrouve dans notre tableau, la hauteur et la largeur des bouteilles, quelques-unes carrées comme celles d’Oasis ou les bouteilles de jus de fruits Monoprix… Afin de pouvoir estimer le nombre de bouteilles qu’il nous faudrait lors de la fabrication des plans.

Tableau récapitulatif de la collecte des bouteilles plastiques

Tableau récapitulatif de la collecte des bouteilles plastiques

 

Par ailleurs, bien que nous ayons aujourd’hui 400 bouteilles plastique ( notre objectif étant fixé à 400-500), nous pensons qu’il serait plus intéressant de continuer à collecter certains types de bouteilles les plus représentées. Cela nous permettra d’obtenir finalement une certaine homogénéité qui facilitera à coup sûr la construction du bateau recyclé.

Les bouteilles servant à la construction de notre bateau en bouteilles plastique sont donc bien rangées, pour le moment, dans des sacs et attendent impatiemment tout en rêvant à leur assemblage les unes aux autres pour former le Masked Hallebeud

Une partie des bouteilles, qui sont rangées et classées

Une partie des bouteilles, qui sont rangées et classées

Photo de classe de nos bouteilles

Aujourd’hui a eu lieu la traditionnelle photo de classe. Nos bouteilles se sont donc mises sur leur 31. Les plus petites devant, les grandes derrière. Cette séance photo nous permet de montrer le large éventail de bouteilles plastique que nous collectons. Et encore, certaines bouteilles n’étant pas dans cette classe, elles ne sont donc pas montrées ici.

Photo de famille de nos bouteilles plastique

Photo de famille de nos bouteilles plastique

Plus sérieusement, voici l’avancement du regroupement des bouteilles. Elles proviennent, pour la plupart, de nos amis et des membres de notre famille. On retrouve des bouteilles plastique d’1,5L d’eau mais également des bouteilles d’eau de 2L, des sodas et des jus de fruit. Nous récoltons tous types de bouteilles, il n’y a donc pas de sélection pour faire partie de notre bateau, excepté le fait d’être en plastique! Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont pris le temps de mettre des bouteilles plastique de côté et par la même occasion, de nous aider. La collecte est beaucoup plus efficace que prévu et nous aimerions la finir d’ici début Septembre (au moment des vendanges pour la symbolique).

Pour synthétiser cette récolte, un tableau Excel va être créé dans les jours qui viennent répertoriant toutes nos bouteilles ainsi que leurs diamètres et leurs tailles (par marque, afin d’avoir une idée plus précise de ce que nous possédons). Cela nous permettra également de pouvoir commencer les plans de notre cher bateau en bouteilles plastique.Photo de classe de nos bouteilles plastique

Pour vous donner un petit ordre d’idée avant la diffusion de notre tableau récapitulatif de l’avancement de la récolte, nous en sommes à environ 300 bouteilles. Sachant que notre objectif est de 500, nous commençons à voir le bout du tunnel!

On espère que cette photo de classe reste gravé à jamais dans leurs mémoires!

D’autres photo de classe ou de famille existent!

http://www.toutpourlesfemmes.com/conseil/Concours-Ma-recette-d-Hiver.html

http://agence-de-communication-web.com/?fond=produit&id_produit=1&id_rubrique=1